Lettre de licenciement

Propos injurieux sur Facebook : motif de licenciement ?

La tenue de propos injurieux envers son employeur sur Facebook, au sein d’un groupe fermé et peu nombreux, ne constitue pas un motif légitime de licenciement, contrairement à des propos injurieux sur l’espace public de Facebook.

Ainsi s’est prononcée la chambre sociale de la Cour de cassation le 12 septembre 2018 : une salariée avait été licenciée pour faute grave pour avoir tenu sur Facebook des propos insultants et menaçants visant sa supérieure hiérarchique. Plus précisément, elle avait rejoint sur ce réseau social un groupe intitulé « Extermination des directrices chieuses » ; ce groupe était toutefois fermé donc uniquement accessible à ses membres, en l’occurrence au nombre de 14.

La Cour de cassation a considéré que ses propos, n’ayant pas un caractère public puisque intervenue au sein d’un groupe fermé, ne constituait pas un motif de licenciement.

En pratique, si le salarié tient des propos injurieux envers un de ses supérieurs hiérarchiques sur son espace privé accessible à ses seuls amis et qui reste confidentiel, il s’agit d’une conversation de nature privée ne pouvant être utilisée pour sanctionner le salarié.

Par contre, si le salarié omet d’activer les critères de confidentialité et que les propos sont accessibles à d’autres salariés de la société, eux-mêmes titulaires d’un compte Facebook, il s’agit alors d’une injure sanctionnable par l’employeur.

 

 

Les dernières actualités du droit du travail

Retrouvez les dernières actualités qui impactent votre métier.

Conférences en entreprise

Conférences en entreprise

CONFERENCES EN ENTREPRISES   Afin de vous sensibiliser et de vous aider dans vos problématiques de RH et de management, j’organise, en partenariat avec Séverine FAH, coach mental de Eff§Sens, des conférences GRATUITES en entreprise sur un format court (1H à 2H)....

lire plus
Soirées entre collaborateurs et frais d’entreprise?

Soirées entre collaborateurs et frais d’entreprise?

Les dépenses liées aux soirées organisées plusieurs fois par an entre collaborateurs sont-elles des frais d’entreprise, non soumis à cotisations sociales ? Plusieurs salariés se réunissaient trois fois par an pour prendre des repas à l’extérieur dans un restaurant...

lire plus
En a-t-on fini avec la remise en question du barème Macron ?

En a-t-on fini avec la remise en question du barème Macron ?

En a-t-on fini avec la remise en question du barème Macron ? Si l’avis rendu par la Cour de cassation le 17 juillet 2019 semblait avoir tari les discussions liées à la remise en question du barème Macron consistant à indemniser, par le biais de niveaux planchers et de...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This